Outils pour utilisateurs

Outils du site


fr:about:history_of_sia



Historique de Sia

Les premiers développements

Sia a été conçue à l'origine par David Vorick au cours de l'été 2013. Il discuta de l'idée avec Luke Champine par e-mail, l'appelant “le réseau Nimbus”. Lors du hackathon HackMIT en Septembre, David décrit formellement le concept dans la première ébauche d'un Livre Blanc. David partage son idée avec des amis de l'école et ils commencent à développer un prototype. Luke Champine s'implique dans le projet lorsque David lui demande d'examiner une présentation décrivant l'idée, maintenant appelée “Bytecoin”.

Début 2014, le projet est rebaptisé à nouveau en “Sia”, du nom du dieu égyptien de la perception, et est annoncé sur BitcoinTalk. Devant l'accueil positif, David décide de transformer le projet en une start-up et de travailler sur Sia à plein temps. David et Luke postulent à l'accélérateur de startup YCombinator en avril. Ils passent l'examen initial et se rendent en Californie pour un entretien, mais sont finalement rejetés. La lettre de refus stipule: “nous estimons que ce projet prendra beaucoup plus de temps que vous ne le pensez, et qu'il pourrait nécessiter une expertise supplémentairte dans le domaine.” (David et Luke avaient dit aux intervieweurs que Sia serait prêt à être livré d'ici trois mois.

Après qu'un utilisateur de BitcoinTalk ait frauduleusement collecté de l'argent en utilisant les schémas dessinés à la main par David, David se rend compte qu'il y a suffisamment d'intérêt dans Sia pour collecter de l'argent par le biais du crowdfunding. Les “Sianotes” sont vendus via Bitcoin et sur la plateforme NXT Asset Exchange, et sont ensuite convertibles en Siafunds. Le crowdfunding est un succès, et la société Nebulous Inc. est officiellement constituée peu de temps après.

Grâce à des contacts au sein de leur école, David et Luke sont présentés à Jim Pallotta, qui fournit à Nebulous Inc. son premier financement traditionnel. Bien qu'ils avaient initialement prévu de déménager à San Francisco, Jim les a convaincus de déménager à Boston, où se trouve son bureau. L'équipe vit avec les parents de Luke pendant l'été 2014 tout en travaillant fébrilement sur Sia.

À l'origine, Sia a utilisé un consensus de preuve de stockage (Proof of Storage), et non de preuve du travail (Proof Of Work). Les hôtes seraient regroupés dans des “quorums” qui seraient conjointement responsables du stockage des fichiers des utilisateurs. Le wallet était également entièrement scriptable, avec son propre interpréteur de bytecode. Cependant, vers la fin de l'été, David découvre quelques imperfections insurmontables dans l'algorithme de Proof of Storage. À ce moment-là, David était actif dans la communauté des développeurs de Bitcoin, et sa compréhension des défis uniques de le blockchain avait beaucoup mûri. L'équipe a pris la décision difficile de rejeter tout le code existant et de tout recommencer à zéro. La nouvelle version de Sia était basée très étroitement sur Bitcoin, ne s'écartant que pour améliorer ses déficiences connues et ajouter le type de transaction qui permet les contrats de stockage. Cette nouvelle orientation est formalisée dans le deuxième livre blanc, intitulé “Sia: Simple Decentralized Storage”, publié en novembre 2014.

L'équipe déménage à Cambridge et travaille 24 heures sur 24 pour reconstruire Sia à partir de zéro. Après six mois de travail, le projet est jugé prêt pour une diffusion à grande échelle. Le bloc de genèse est créé le 6 juin 2015 à 10:13 EST, et la première version bêta publique de Sia est mise à disposition pour le téléchargement.

Beta et Premières versions

0.2.0 et 0.3.0 Public Beta

Publiées en mars 2015, ces versions bêta seraient incompatibles avec les versions futures. Les fichiers sont rarement envoyés avec succès. La blockchain n'était même pas stockée sur le disque; elle devait être téléchargée et stockée en RAM à chaque démarrage. Une toute première interface graphique pour Sia est développée, connue sous le nom de Sia-UI.

Versions 0.3.1 - 0.3.2

Publié en mai 2015. Cette version était incompatible avec les versions bêta précédentes. La blockchain est maintenant persistante et les utilisateurs n'ont plus besoin de transférer (port-forwarding) manuellement leurs ports. La première version du format de métadonnées “. sia” est conçue pour permettre aux utilisateurs de partager des fichiers.

Versions 0.3.3. x

Paru en juin 2015. Cette version marque le lancement de la blockchain Sia actuelle. Les transactions Siafund sont maintenant possibles, en utilisant les Sianotes converties du crowdfunding. Un mineur GPU est développé, et les sommes de contrôle sont ajoutées aux adresses de porte-monnaies Sia.

Version 0.4

Publié en août 2015. Les porte-monnaies sont maintenant générés avec une phrase, mais comme effet secondaire, les porte-monnaies précédents deviennent incompatibles et les siacoins doivent être envoyées aux adresses de ces nouveaux porte-monnaies. De plus, les fichiers téléchargés sur les versions 0.3. x sont incompatibles avec la version 0.4. Les ports sont automatiquement transférés si le routeur prend en charge UPnP. Le prix devient plus important pour la sélection des hôtes. Améliorations dans l'interface utilisateur pour le téléchargement de fichiers. Amélioration générale de la stabilité.

Un hardfork a lieu en octobre 2015 au bloc 21000 pour retirer les anciens clients du réseau (0.3.3. x).

Octobre 2015, Nebulous Inc crée le concours ' Décentralisez vos données' pour créer un visuel simple et user-friendly d'un outils de backup complet développé avec Sia. La récompense était de 5 000 000 de Siacoin.

En Novembre 2015, le développeur indépendant In-cred-u-lous sort le site SiaPulse. com, comprenant la surveillance des hôtes, un faucet, des graphiques du réseau et des calculateurs.

Version 0.5

Paru en janvier 2016. Plus de 500 commits modifient chaque fichiers dans la base de code:

  • Améliorations pour les locataires: la structure de dossiers pour le téléchargement des fichiers est disponible, renouvellement automatique des contrats, réparation de la redondance des fichiers (uniquement si le loueur est en ligne)
  • Le programme des hôtes sont plus stables, rendant plus facile de ne pas rater les preuves de stockage
  • Amélioration des performances du réseau

Version 0.6

Publié en mai 2016 avec plus de 500 nouveaux changements. Les locataires sont maintenant tenus de constituer une provision de fonds avant le transfert. Les hôtes doivent configurer leurs dossiers à l'avance. Ces modifications rendent cette version incompatible avec les versions précédentes. Le client dispose maintenant d'un démarrage instantané.

En juin 2016, le développeur indépendant Xurious crée la première mining pool pour Sia: SiaMining. com.

Versions stables

Version 1.0

Cette version est publiée en juin 2016 et représente la première version stable du logiciel Sia.

  • La compatibilité des API est assurée pour chaque version future
  • Plusieurs mises à jour de sécurité, y compris les corrections des attaques DoS
  • Plus de stabilité et de performance pour les locataires.
  • 1.0.4-LTS représente la première version LTS (Long Term Support)

En juillet 2016, la plateforme Shapeshift liste Siacoin.

Le mois de septembre 2016, Nebulous publie Sia-Antfarm qui est un framework de test pour Sia (Testnet).

En septembre 2016, Nebulous reçoit un financement de 750 000 $ de Procyon Ventures, Raptor Group, Fenbushi Capital et Xiaolai Li, un investisseur, pour le développement de Sia (http://sia.tech/funding2016/.

En novembre 2016, le NAS Sia Minebox est disponible.

Version 1.1 Andromeda

Cette version est publiée en janvier 2017 et contient plusieurs nouveautées:

  • Auto-consolidation (“défragmentation”) des petits dépenses dans les portefeuilles, ce qui améliore la fongibilité des fonds.
  • D'autres améliorations sur les performances du locataire, qui peuvent maintenant stocker plusieurs TB
  • Grosse amélioration des vitesses d'upload et de download
  • Changements dans la structure des preuves de stockage de l'hôte

En février 2017, le développeur indépendant et contributeur Fornaxian sort le site SiaWiki

En mars 2017, le développeur indépendant Sanasol sort un explorateur d'hôtes et du réseau SiaHub. info

En avril 2017, Nebulous a annoncé un partenariat avec Next Cloud, une alternative open-source populaire à Dropbox et OneDrive, permettant aux utilisateurs de Nextcloud d'intégrer Sia en tant que service de stockage de leurs données.

Version 1.2 Blue Moon

Annoncée en avril 2017, cette version comporte les fonctionnalités suivantes:

  • Refonte du programme des hôtes, résultant en une amélioration des performances et de la scalabilité
  • Déverrouillage instantané du porte-monnaie grâce à la création d'une base de données porte-monnaie locale
  • Les Siacoin peuvent maintenant être transférés d'une seed à un autre porte-monnaie
  • Pour les locataires, un meilleur reporting sur la redondance des fichiers et des contrats offline

En mai 2017, les bourses de Bittrex et Yobit ont listé Siacoin.

En l'espace de deux mois, entre mars et mai 2017, la valeur marchande du Siacoin a augmenté de 20 fois (passant d'environ 25 satoshi à plus de 500 satoshi). Il en a résulté une visibilité considérable et une augmentation du nombre d'utilisateurs et de transactions. Le réseau n'étant pas prêt pour ce volume de transactions, la pool de transactions du logiciel Sia (mempool) a commencé à abandonner des transactions. Les plateforme d'échanges n'ont pas été préparés à cela, ce qui a entraîné des retraits d'argent qui n'ont jamais atteint leur destination malgré le fait qu'ils aient été déclarés complets. L'équipe de développement de Sia a fourni aux plateformes des outils pour rediffuser les transactions abandonnées, mais les retraits n'étaient toujours pas disponibles pendant environ trois semaines. Les problèmes de pool de transactions ont été résolus dans la version suivante.

En juin 2017, Nebulous a annoncé Obelisk, une filiale visant à développer des mineurs ASIC pour Sia. Au milieu d'une réaction publique mitigée, Nebulous Inc a publié un article expliquant les raisons du développement d'ASIC.

Version actuelle: 1.3 Capricorn

Annoncée en juillet 2017, cette version inclus :

  • Réparation de fichiers, ce qui signifie que même après la suppression d'un fichier sur l'ordinateur du locataire, il peut toujours être répliqué sur de nouveaux hôtes si les hôtes existants se déconnectent.
  • Capacité d'utiliser en toute sécurité la même seed de porte-monnaie sur plusieurs ordinateurs
  • Téléchargement initial de la blockchain plus rapide
  • Amélioration du code réseau
  • Nouvelles API disponibles
  • Augmentation de la taille du pool de transactions et amélioration des performances

Également en juillet, le programme Sia Bounties a été annoncé pour encourager la communauté à développer des logiciels pour l'écosystème Sia, tels que des intégrations avec d'autres fournisseurs de stockage populaires. La première prime de 300 000 SC a été offerte pour un outil permettant d'intégrer Sia avec Minio. La prime a été réclamée en seulement 2 jours par l'utilisateur dvstate sur GitHub , et représente une étape importante car elle rend Sia compatible avec d'autres fournisseurs de stockages populaires comme Amazon S3 ou Azure et permet le partage de fichiers externes.

Après qu'un post Reddit de David eut causé une incertitude publique sur le financement de Sia, Nebulous Inc a reçut une subvention de 400 000 $ de l'INBlockchain pour le développement de Sia (http://sia.tech/2017grant/).

En septembre 2017, la deuxième prime Sia Bounty est annoncée pour la réalisation d'une intégration avec le service de sauvegarde Duplicati. L'objectif est atteint en moins de 48 heures par le développeur indépendant @Fuffenz

En septembre 2017, les développeurs indépendants @Darval et @Rudi codent un module pour Sia qui permet pour la première fois dans l'histoire de Sia de gérer des pools de mineurs décentralisées, avec le support de stratum. Ils ont lancé la première pool de tests,"Darval Petabyte Storage". dans la nuit du 16 septembre 2017.

fr/about/history_of_sia.txt · Dernière modification: 2017/11/28 19:49 par Aschen